Maisons de ville

Matane

 

Chaque unité d’habitation est composée de deux volumes, soit un volume minéral (recouvert de maçonnerie à l’avant et de fibrociment à l’arrière), et un volume recouvert de bois. Les deux volumes sont décalés en plan l’un par rapport à l’autre, générant des espaces extérieurs semi-protégés, en retrait, tant à l’avant qu’à l’arrière. Les terrasses adjacentes aux salles à manger profitent de cette position en retrait pour offrir une intimité par rapport aux unités d’habitation voisines. Ce retrait offre aussi aux terrasses une protection contre les vents tout en permettant une exposition aux rayons printaniers et automnaux du soleil, allongeant leur utilisation saisonnière. Des brise-soleils et pergolas stratégiquement positionnés du côté sud évitent la surchauffe en été, tant à l’intérieur que sur les terrasses et balcons. Ces stratégies bioclimatiques permettent au final une utilisation saisonnière optimale des terrasses et balcons exposés au sud. Les axes de circulation principaux sont positionnés longitudinalement, à la jonction entre les deux volumes composant chaque unité, et sont entièrement fenestré aux extrémités, créant des percées visuelles qui contribuent à atténuer l’effet « refermé » qui peut parfois être causé par une habitation mitoyenne. Au centre du complexe, un volume d’un étage contient les espaces de services et une salle communautaire. Un escalier extérieur donne accès à une toiture-terrasse au-dessus de ce volume.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom