Station aquicole UQAR

Réfection des façades

GAMB_DSC6566.jpg

Le parement de bois existant de ce pavillon de l'UQAR souffrait de son exposition intense aux conditions climatiques particulières à ce site en bordure du Fleuve Saint-Laurent. Afin de fournir une solution de remplacement avantageuse, un parement de bois à claire-voie a été développé sur mesure, spécifiquement pour ce projet, en collaboration avec un manufacturier de la région. L'avantage de ce type de parement est que la configuration ajourée permet une ventilation supérieure, assurant de conserver le bois le plus sec possible. Plutôt que d'appliquer une teinture qui nécessiterait un entretien constant, un produit donnant une protection supplémentaire, tout en permettant le grisonnement naturel du cèdre blanc de l'est, a simplement été appliqué en usine. Le parement, comportant des largeurs différentes à chaque rang, et sa teinte, qui deviendra argentée naturelle avec le temps, s'harmonisera avec les strates rocheuses présentes dans le paysage fluvial.

​​

 

Crédit photos : Groupe Architecture MB (Francis St-Onge)